Accueil

Théâtre

 

Le petit voyage

 

Du côté du petit spectateur ...

par Thérèse Bonnétat

On entre dans la salle pour un spectacle “Le petit voyage”. Les enfants au premier rang pour mieux voir. C’est dans une salle mais très vite, on sent que cela peut se jouer ailleurs partout, dans la rue, tout est mobile.
D’emblée, l’énergie douce de la voix de la comédienne : “... viens voir si c’est beau ... allez ...”
C’est l’histoire d’une femme et d’un homme qui doivent y aller. Ils sont requis pour une tâche qu’eux seuls connaissent. Et c’est le moment, c’est leur tour, c’est comme ça ... Elle, elle trace sur la cîme du monde ... et lui, il ne peut que s’étaler dès le départ. Dans les rires des petits et des grands. On est entraîné dans leur sillage.
Elle fait le silence, il fait le bruit. C’est elle qui a la boussole ... et lui, le mal dégrossi, on le repère avec sa grosse valise. Ils vont nous embarquer dans leur pérégrination. La déployer. Je n’en écrirai pas plus sur l’épopée à découvrir.
Les enfants sont là avec leurs yeux écarquillés, prêts à se lever, chanter, s’émouvoir et jouer le jeu. L’enfant dans l’adulte se laisse mailler à cet étrange mélange d’humour, de gravité, d’énorme et de douceur.
Les personnages font rire, nous touchent. Ils sont du côté de l’innocence du monde.
Ce sont des innocents, des vrais, des cœurs purs, du même creuset. Les enfants les reconnaissent, d’instinct.
Lui, il est énorme de nous, de notre histoire archaïque, de celle de nos pères.
Une puissance, une présence de l’acteur.
Ce qui file et court tout le long de ce spectacle, c’est la magie de la langue.
Elle va de l’un à l’autre, des acteurs aux spectateurs. Elle se glisse, se dérobe aussi et suggère.
Calinette en français, lui en occitan, parfois l’inverse ou les deux et les jeunes spectateurs se jouent de la langue, s’amusent de la trame. Tour de passe-passe, de cache-cache.
On se pique à la légèreté d’une poésie franco-occitane, à ses images.
Pour l’enchantement d’une petite fable des origines ... la nôtre.

 

 

 

Regard extérieur pour la compagnie

"Un, deux, trois ... Soleils ! "

Compagnie de théâtre à Mende, Lozère, 48

s.lacan@aliceadsl.fr